En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt.

En savoir plus - Mentions légales
OK

Le site BIERONOMY est exclusivement réservé aux personnes majeures.

Voulez-vous continuer ?

Désolé, vous n'avez pas l'âge requis pour accéder au site BIERONOMY Non Oui

S'inscrire sur le site

En premier lieu, inscrivez-vous sur le site ou connectez-vous si vous avez déjà un compte en cliquant sur le bouton connexion ci-dessous

Aller sur la page contact

Rendez-vous sur la page contact du site et sélectionnez "Inscription au Club Privilège" dans la liste déroulante du champ objet du formulaire

Connexion

221 brasseries à découvrir !

  • Abbaye d'Achel

    Abbaye d'Achel (Belgique)

    Située dans la commune d'Achel dans la province de Limbourg en région flamande, l'Abbaye Notre-Dame de Saint-Benoît est à la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas. Certains de ses champs se positionnent d'ailleurs sur les deux territoires !

    La construction de sa brasserie commença en 1850, initiée par une communauté de moines trappistes de l’Abbaye de Westmalle, qui est toujours considérée comme l’abbaye-mère. La production brassicole démarra en 1852 et était essentiellement destinée aux moines. Elle fut stoppée en 1914 et les Allemands réquisitionnèrent la brasserie lors de la Seconde Guerre Mondiale, afin de récupérer les matériaux de l’installation (étain et cuivre).

    La brasserie reprit ses activités brassicoles en 1998 avec une production encore issue des traditions authentiquement trappistes. La bière est travaillée selon une recette mise au point par le Frère Thomas qui évolua auparavant auprès de Westmalle, Westvleteren et Orval.

    La Achel fait aujourd'hui partie des marques de bières labellisées trappistes dans le monde, mais elle reste probablement l’une des plus difficiles à trouver et l’une des moins connues.

    Sa gamme principale se compose de l’Achel Blonde et de l’Achel Brune. Les deux ont un degré d’alcool de 8% et possèdent un goût doux, agréable et simple.

  • Abbaye d'Orval

    Abbaye d'Orval (Belgique)

    Une trappiste au goût unique !

    L’Abbaye d’Orval est un monastère cistercien-trappiste fondé au XIème siècle par des bénédictins. Elle prend place en Belgique à Villers-devant-Orval (en province de Luxembourg).

    Une brasserie est construite en 1931 au sein même de l’abbaye. Celle-ci permettant d’aider à financer la construction d’un nouveau monastère. Selon la tradition cistercienne, les revenus apportés par la vente de la bière Orval servent essentiellement à l’aide sociale.

    L’Abbaye d’Orval fait partie des onze brasseries trappistes qui existent dans le monde (six sur les onze sont belges). Le logo hexagonal Authentic trappist product, garantie que la bière est brassée dans une abbaye trappiste, par ou sous le contrôle des moines.

    La bière d’Orval est une véritable référence parmi les bières trappistes. Son houblonnage à cru et l’ajout de différents types de levures propres à l’Abbaye la rendent unique. Sa complexité et son amertume font de l'Orval l’une des bières belges les plus recherchées !

  • Abbaye de Scourmont

    Abbaye de Scourmont (Belgique)

    C'est en 1862 que les premières bières sont brassées par les moines de Chimay. Elaborées dans la tradition des bières Trappistes, c'est-à-dire qu'elles sont fabriquées dans l'enceinte du monastère et sous le contrôle et la responsabilité des moines tout au long de leur fabrication.

    L'abbaye possède une valeur essentielle à la fabrication : l'Ethique.

    Tout ses produits sont 100% naturels et il y a un respect des personnes qui oeuvrent lors de la fabrication.

    Depuis 1996, l'abbaye possède également une fondation d'utilité publique où l'ensemble de ses bénéfices est réinvesti dans des projets marchands et non-marchands.

    Elle a déjà réinjecté plus de 16 millions d'euros dans l'économie locale, ce qui a également permis de créer 340 emplois.

    Faîtes-vous plaisir en découvrant la gamme sur Bieronomy !

  • Abbaye de Westmalle

    Abbaye de Westmalle (Belgique)

    Construite en 1836, la brasserie de l’Abbaye Notre-Dame du Sacré-Coeur de Westmalle produit certaines des plus emblématiques des bières trappistes. Elle fait partie des brasseries autorisées à arborer le logo Authentic trappist product, garantissant ainsi que ses bières sont bien conçues dans une abbaye trappiste, par ou sous le contrôle des moines, et qu’une partie des bénéfices financiers qu’elle engendre est consacrée à des œuvres caritatives.

    La vente de cette bière commencera à partir de 1861, elle était au départ destinée principalement aux moines directement. Elle ne sera qu’occasionnelle à ses débuts et au vu de la demande, la brasserie n’a cessé de s’agrandir au fil des siècles.

    Depuis plus de 170 ans, la brasserie n’utilise que des ingrédients purs : Eau / Malt / Houblon / Sucre / Levure. Ce sont des méthodes de brassages authentiques qui ont rendu cette bière 100% naturelle et qui ont permi de conserver cela.

    Le succès des bières trappistes de Westmalle est amplement mérité ! Découvrez ou redécouvrez ces grands classiques sur Bieronomy.com !

  • Abbaye du Mont des Cats

    Abbaye du Mont des Cats (Nord)

    En France, nous pouvons compter sur la Mont des Cats pour représenter le pays dans la liste des bières trappistes.

    Bien qu’elle soit mise au point et brassée à l’Abbaye de Scourmont (Chimay, Belgique), cette bière a tout de même le statut de trappiste depuis son lancement en 2011. Sa qualité équivaut à une véritable trappiste, mais elle ne peut pas arborer le logo Authentic Trappist Product car elle est brassée dans une autre abbaye.

    Auparavant l’Abbaye du Mont des Cats (située en Flandre française, dans les Hauts-de-France) produisait sa bière dans ses propres murs. En 1847, une forge et une brasserie furent créées en son sein. La bière était à ses débuts brassée en grande partie à destination de la consommation des moines. Elle fut rapidement commercialisée après des avis très positifs laissés par les visiteurs. La brasserie connaît un certain succès et emploie en 1900 une cinquantaine d’ouvriers en plus des 70 trappistes de l’abbaye.

    Malheureusement, elle se voit grandement déstabilisée suite aux lois de 1901 et 1904 (lois régies par une politique d’élimination à l’égard des congrégations religieuses). La brasserie et le monastère sont totalement détruits en avril 1918 par un bombardement. Cette première ne fut pas reconstruite, d’où le fait que la bière du Mont des Cats soit brassée dans une autre abbaye.

  • Abbaye du Val-Dieu

    Abbaye du Val-Dieu (Belgique)

    Située dans la commune d’Aubel en Province de Liège (Belgique), L’Abbaye du Val-Dieu compte parmi les vingt-deux brasseries à pouvoir arborer le label Bière belge d’Abbaye reconnue. Ses moines conçoivent leurs bières selon l’ancienne tradition des ordres cisterciens qui étaient célèbres pour leurs talents brassicoles. Ils perpétuent donc les talents de brasseurs de la région en s’inspirant des recettes originales de leurs prédécesseurs.

    Les brassins actuels sont élaborés à partir d’une expérience acquise au fil des siècles. En étudiant les levures vivantes et les méthodes de fermentation, les moines brasseurs proposent des bières de grande qualité respectant les traditions. Comme pour les procédés originaux, elles ne contiennent pas d’ajout d’aromates et d’épices.

    L’eau occupe également une place importante. Celle qui est utilisé par l’abbaye provient du barrage de la Gileppe et la région qui l’entoure est mondialement connue pour certaines de ses sources.

    Les Val-Dieu sont donc de véritables bières belges d’abbaye. Des siècles de savoir-faire disponibles sur Bieronomy.com !

  • Abbaye Trappiste de Rochefort

    Abbaye Trappiste de Rochefort (Belgique)

    L’Abbaye Notre-Dame-de-Saint-Rémy de Rochefort ou Abbaye de Rochefort est située en Wallonie (Belgique), à proximité de la ville dont elle tient son nom.

    La brasserie de cette abbaye voit le jour en 1889, elle était de petite taille et sa production était réservée aux moines. Les premiers brassins sont effectifs à partir de 1900. C’est avec l’aide des moines d’Achel qui apportent leur expérience à ceux de Rochefort que les premières recettes brassicoles sont conçues.

    En 1952, le rythme s'intensifie pour la brasserie. La production qui était jusqu’alors quasi familiale devient la source principale de revenus de l’abbaye.

    La bière Rochefort fait aujourd’hui partie des quelques bières autorisées à porter le label Authentic Trappist Product et environ 300 hectolitres sont produits par semaine.

    Des bières belges devenues incontournables qui mettent en avant l'habileté et le talent de plusieurs générations de brasseurs.

  • Adroit Theory

    Adroit Theory Brewing Company (États-Unis)

    Adroit Theory Brewing Company est une brasserie américaine située à Purcellville, dans le comté de Loudoun en Virginie. Elle a été fondée en 2013 par Mark et Bryan, deux brasseurs ambitieux. Ces deux derniers sont fans de bières vieillies en barriques et de bières bien chargées en houblon. Ils produisent une bière à la fois et leur gamme est en constante évolution. La quasi totalité de leurs bières sont uniques.

  • Arbor Ales

    Arbor Ales (Angleterre)

    Arbor Ales est une brasserie créée en 2007 à Bristol (Angleterre). Elle a su se bâtir une bonne réputation grâce à des bières créatives. Les brasseurs travaillent avec l’intention de créer des bières qu’ils aimeraient boire eux-mêmes et dont ils sont fiers. Ils se définissent en tant que vrais explorateurs du monde brassicole. Ils ont déjà brassé plus de 300 bières différentes et ce n’est pas près d’être terminé !

  • ArtMalté

    Artmalté (Haute-Savoie)

    C'est en 2010 que Stéphanie Altermatt, passionnée par la bière et sa fabrication, ouvre sa brasserie au cœur d'Annecy. Sa gamme se compose de styles plutôt classiques mais aussi de brassins éphémères où on retrouve des bières d'inspiration internationale.

    Quand elle n'est pas occupée à faire ses propres bières, Stéphanie donne aussi des cours de brassage, dans lesquels quelques-uns des nouveaux acteurs brassicoles en Rhône-Alpes ont d’ailleurs été formés.

    De plus, sa brasserie accueille aussi un bar associatif ouvert un soir par semaine où on peut déguster de nombreuses bières, principalement françaises.

  • Azimut Brasserie

    Azimut Brasserie (Gironde)

    Azimut Brasserie est une brasserie spécialisée dans la bière artisanale et dans la craft située à Bordeaux. Elle a été lancée en décembre 2016 sur les berges de la Garonne par Paul (fondateur de la cave l’Amirale Bière), et Vincent (auparavant professeur de sociologie, brasseur amateur et québécois d’origine). La brasserie s’est vite développée grâce à des recettes innovantes et qualitatives.

  • Basqueland Brewing Project

    Basqueland Brewing Project (Espagne)

    Basqueland Brewing Project est une brasserie fondée en 2015 par trois américains au Pays Basque espagnol. Les brasseurs de chez Basqueland dédient leur travail au développement de la bière artisanale dans le pays. Ils ont conçu des bières qualitatives qui possèdent une multitude de saveurs différentes. Ils s’inspirent aussi bien des traditions brassicoles américaines que du savoir-faire européen et espagnol.

  • Beavertown Brewery

    Beavertown Brewery (Angleterre)

    L’histoire de la brasserie Beavertown débute à Londres en 2011 : Logan Plant, un passionné de bière, décide à son tour de se lancer et d’expérimenter lui aussi. Tout commence avec des moyens minimes : une casserole, une glacière et une bouilloire !

    L’histoire prend forme au fil des mois et Beavertown s’installe dans les cuisines d’un restaurant (à côté du coin fumeur) en attendant d’avoir ses propres locaux.

    Logan ne cesse de créer de nouvelles recettes et l’aventure évolue très vite ! En quelques années, Beavertown a su devenir l’une des brasseries les plus réputées d’Angleterre. Leurs bières sont facilement reconnaissables avec leurs packagings décalés où l’on retrouve des dessins de squelettes, d’astronautes, d’aliens, d’avions… Les canettes, toujours dans un style moderne, possèdent une identité parfaitement travaillée.

    Faîtes plaisir à vos yeux et vos papilles avec les bières Beavertown disponibles sur Bieronomy.com !

  • Bières du Faucigny

    Bières du Faucigny (Haute-Savoie)

    D'abord brasseur amateur pendant quelques temps, Stéphane Girard décide de quitter son poste en bureau d’études pour une nouvelle activité professionnelle dédiée à la bière artisanale. C’est durant l’été 2014 que sont vendues les premières bouteilles des Bières du Faucigny à Contamine-sur-Arve. Les bières de la brasserie font fureur sur les marchés artisanaux de Haute-Savoie !

    L'étiquette apposée sur chaque bouteille est facilement reconnaissable grâce au fameux hibou à lunette. Ni voyez pas là une passion cachée du brasseur mais plutôt un petit clin d'oeil humoristique.

    Les bières du Faucigny sont d'inspiration anglo-saxonne brassées pour la plupart avec des houblons américains. La gamme comprend des bières spéciales et collaboratives.

    Faîtes-vous plaisir en découvrant la gamme sur Bieronomy !

  • Birra Del Borgo

    Birra Del Borgo (Italie)

    Après avoir fait de la bière son passe temps favori, Leonardo Di Vincenzo arrêta ses études et décida de se consacrer pleinement à sa passion. Il se mit à voyager dans toute l’Europe afin de découvrir les méthodes de brassage et les créations allemandes et belges. Il obtint ainsi de nombreuses compétences qu’il compléta avec celles qu'il acquit en Angleterre lors d'un périple de plusieurs mois.

    C’est en 2005 que l’aventure de Birra Del Borgo commence officiellement ! Dès ses débuts, la brasserie connaît de plus en plus un certain succès grâce à des bières devenues incontournables telles que la Reale, la Duchesse et la Ducale.

    Deux ans après l’ouverture, Leonardo Di Vincenzo ouvre un restaurant : Bir and Fud. Il y associe son hobby devenu sa profession à la culture Italienne et met en avant les alliances possibles entre bière et pizza.

    Au fur et à mesure des années la brasserie va gagner en notoriété et évoluer allant de plus en plus vers la perfection.

    Aujourd’hui la nouvelle brasserie Birra Del Borgo possède un laboratoire de contrôle qualité. Leurs bières sont soumises hebdomadairement à une évaluation sensorielle et gustative par les membres du personnel et quelques évaluateurs externes.

    La qualité est donc au rendez-vous !

  • Brasserie Artisanale de Rulles

    Brasserie Artisanale de Rulles (Belgique)

    Les bières de la brasserie de Rulles se différencient de produits plus classiques grâce à l’expérience et le savoir-faire acquis par la brasserie. Fondée en 2000, elle prit place dans une ancienne ferme du village de Rulles.

    La brasserie de Rulles a été dénichée par Michael Jackson (grand spécialiste du domaine brassicole), ce qui constitue une preuve de la qualité des créations de Rulles.

    Elle utilise un processus de fermentation effectué à cuve ouverte. Les saveurs de ses produits sont donc uniques.

    Ses bières sont également brassées avec des ingrédients exclusivement purs. L’eau utilisée est par exemple récupérée dans la forêt de Rulles.

    Les étiquettes des bouteilles sont des créations de Palix, dessinateur et graphiste reconnu. Le personnage représenté est un paysan portant la casquette, surnommé Marcel le Rullot.

    Une valeur sûre qui saura vous surprendre et satisfaire un grand nombre d’entre vous !

  • Brasserie Bon Poison

    Brasserie Bon Poison (Moselle)

    Le projet Bon Poison a été créé par Quentin Decornet. Ayant découvert le brassage en Slovaquie, il devient vite un vrai passionné ! Après avoir été lassé des bières de type “Pils”, il s’oriente vers des créations orientées “Ale anglaise”. Ces dernières sont plus difficiles à trouver, il va donc prendre l’initiative de les faire lui-même.

    De retour en France, Quentin n’a plus qu’une idée en tête : ouvrir sa propre micro-brasserie. Afin de perfectionner son savoir, il va visiter de nombreuses brasseries, il prend des cours à l’institut de brasserie et de distillerie de Londres où il obtient un diplôme de brasseur.

    Pour développer son projet, il va lancer un appel à financement participatif via internet. Une quinzaine jour suffiront à récolter le nécessaire et l’objectif sera amplement dépassé. Les fonds lui permettent d’acheter du matériel.

    Sa première ambition est de promouvoir la vraie bonne bière au grand public et surtout de redonner vie à l’histoire brassicole de Metz. La brasserie Amos était présente jusqu’en 1992 dans la ville. Mais elle fut rachetée par un groupe multinational et déménagea pour être brassée en Alsace. Leurs bières sont désormais disponibles en hard discount. La micro-brasserie Bon Poison renoue avec le passé en créant un lieu de production de bières à côté de son prédécesseur.

    Le nom Bon Poison provient d’une anecdote amusante. En sortant d’une cave à bières de Nancy, trois vagabonds buvant des bières bon marché interpellent Quentin : “Hé, tu nous échanges ton bon poison contre le nôtre ?”. Bien sûr, il déclina l’offre mais la phrase lui resta en tête et Bon Poison était né !

    La gamme permanente de la brasserie complétée par de nombreuses bières occasionnelles ont permis à Bon Poison de devenir une référence sur Metz en quelques années. Découvrez cette brasserie de haute voltige chez Bieronomy !

  • Brasserie Boon

    Brasserie Boon (Belgique)

    La Brasserie Boon est située à Lembeek en Belgique. Cette ville qui est aussi surnommée la ville des distillateurs possède une histoire atypique. C’est là qu'a été utilisé pour la première fois le terme “lambic” (d'où la ressemblance flagrante entre "Lembeek" et "lambic").

    Les bières Boon font honneur à la tradition locale. La brasserie produit une grande quantité de bières de type lambic. Ses recettes ont traversé les années et la première année d’activité de la brasserie (qui était au début une distillerie de genièvre) remonte à 1680. Après des années difficiles, elle est vendue à Frank Boon en 1978. La production augmente depuis de façon constante.

    Elle utilise une méthode exclusivement Belge : le brassage à moût trouble. La brasserie a réussi à créer des bières qui la rendent unique.

    Elle possède le label STG donné par l’Union Européenne qui démontre une production traditionnelle et gagne régulièrement des médailles aux World Beer Cup Awards.

    Découvrez (si ce n’est pas encore fait) ou redécouvrez ses bières mythiques sur Bieronomy.com !

  • Brasserie Cambier

    Brasserie Cambier (Nord)

    Implantée au coeur de la ville de Croix dans le Nord, la brasserie Cambier est avant-tout une fabrique de bières urbaines dont la production est essentiellement réservée au marché local. Une volonté bien assumée par Jean-Christophe Cambier le brasseur qui souhaitait avant-tout renouer avec un passé brassicole en implantant sa brasserie au plus près des consommateurs.

    Le logo de la brasserie est un clin d'oeil à l'étoile du brasseur, représentation symbolique ancienne de l'alchimie brassicole marquée par la combinaison des quatre éléments indispensables au brassage : l'eau, le feu, la terre et l'air.

    La brasserie propose trois gammes de grande qualité: les bières Mongy (en hommage à un grand industriel du Nord à l'origine du tramway de la métropole lilloise), les bières Cambier (style de bières atypiques ou styles revisités) et les bières Éphémères (bières de saison et bières collaboratives).

    Découvrez les bières de la brasserie Cambier sur Bieronomy !

  • Brasserie Cantillon

    Brasserie Cantillon (Belgique)

    La brasserie Cantillon a été créée il y a plus d’un siècle dans la commune d’Anderlecht (Bruxelles). Elle propose des bières qui font le bonheur des amateurs autour du monde. Elle figure d’ailleurs régulièrement dans le classement des meilleures bières et meilleures brasseries établi par Ratebeer.

    La brasserie est actuellement la dernière représentante des productrices de Lambic dans la ville de Bruxelles même. Elle a su conserver la qualité de ses bières au fil des décennies et propose aujourd’hui des créations d’exception.

    Les véritables lambics (base de la gueuze) sont en voie de disparition. Elles sont remplacées par des bières contenant plus de sucre et moins d’amertume, adaptées à l’évolution du goût des consommateurs. La brasserie Cantillon est l’une des dernières à avoir conservé ses méthodes de production et recettes traditionnelles.

    La fabrication de la gueuze Cantillon prend des années. Elle est tout d’abord fermentée spontanément à base de plusieurs lambics de différents âges. Elle est ensuite conservée dans des fûts de chêne pour finir sur une deuxième fermentation en bouteille bouchonnée.

    Ce processus de fabrication dure trois ans et toutes les bières sont fabriquées à partir de céréales biologiques.

    Comme tous les bières de lambic, celles-ci sont acides et fruitées. Si vous n’avez pas encore dégusté de Cantillon, plusieurs sont disponibles sur Bieronomy.com !

  • Brasserie Craig Allan

    Brasserie Craig Allan (Oise)

    Après avoir travaillé dans le whisky et dans le vin de Bourgogne, Craig Allan (le créateur de la brasserie) se forma au brassage en Ecosse. Il travailla dans plusieurs brasseries anglaises qui lui permirent d’acquérir une forte expérience.

    Craig Allan a toujours été attiré par la France. Il passa quelques années dans le pays, auprès de vignobles bourguignons, avant de décider de s’installer avec sa famille près de Paris.

    Il commença son activité brassicole en tant que brasseur nomade et c’est durant l’été 2015 que la brasserie ouvra ses portes à une heure environ de la capitale.

    En brassant certaines de ses bières avec la brasserie Proef en Belgique, Craig Allan a pu s’imprégner de méthodes de brassage qualitatives et ultra-scientifiques. Ainsi une importance est accordée à l’environnement extérieur des brassins et à leur pureté. Ses trois premières créations (l’Agent Provocateur, la Cuvée d'Oscar et la Psychedelia) ont été conçues au sein de la brasserie Proef et y sont toujours produites.

    Ses bières aux saveurs florales ont vite trouvé une place dans les caves à bières, restaurants gastronomiques et bars à bières.

    Uniques en leurs genres, les bières Craig Allan sont à découvrir sur Bieronomy.com !

  • Brasserie de Cazeau

    Brasserie de Cazeau (Belgique)

    La Brasserie de Cazeau est située à Templeuve dans la commune de Tournai en Belgique et a été fondée en 1753. Depuis sa création huit générations de brasseurs se sont déjà succédées !

    Les bières sont brassées selon la tradition familiale. La fabrication est donc basée sur des décennies de savoir-faire et d’expérience.

    Les créations de la maison sont non filtrées, non pasteurisées et toutes refermentées en bouteille. Le résultat est raffiné et remarquable. Les types de bières proposés possèdent des saveurs surprenantes, qui peuvent aussi bien plaire à des amateurs comme à des curieux.

    De nombreux houblons de types différents sont perpétuellement testés et mélangés afin d’obtenir les meilleures recettes.

    Découvrez la Brasserie de Cazeau dès maintenant sur Bieronomy.com !

  • Brasserie De Halve Maan

    Brasserie De Halve Maan (Belgique)

    Dernière brasserie active dans le centre historique de Bruges en Belgique, la Brasserie De Halve Maan brasse toujours selon ses recettes d’origine

    Fondée en 1856, c’est aujourd'hui Xavier Vanneste qui en est le maître brasseur. Il représente la sixième génération de brasseurs et a grandement modernisé la brasserie. Il a entre autres lancé la Brugse Zot, une nouvelle bière qui devint vite la plus populaire de sa ville. 

    Les Straffe Hendrik sont les bières d'origine de la brasserie. C’est à partir de 2008 qu’elles sont de nouveau brassées par De Halve Maan (les droits avaient été autrefois perdus).

    Le musée de la bière belge prend également place depuis les années 2000 dans la brasserie. Il se situait auparavant dans la brasserie De Gouden Boom.

    Les nombreux prix reçus par la Brasserie De Halve Maan donnent preuve de sa qualité et en font une valeur sûre. Des créations à déguster et à découvrir sur Bieronomy.com !

  • Brasserie de l'Être

    Brasserie de l'Être

    De la nature et du progrès en plein Paris !

    La Brasserie de l'Être a été créée en 2015 dans une ancienne métallerie. Ses deux fondateurs : Edward et Loic, ont décidé d'implanter la brasserie dans Paris même, dans le 19ème arrondissement. 

    Elle a été élue meilleure nouvelle brasserie Française par RateBeer en 2016 et brasse des créations folles portant des noms d’animaux mythologiques.

    Elle possède la mention Nature et Progrès et travaille des houblons d’Alsace et du malt bio de Champagne. Elle aimerait, dans l’idéal, faire revivre pleinement le terroir parisien avec des céréales et des plantes issues de la capitale.

    Ils étaient présents lors du Lyon Bière Festival #2 à La Sucrière... Retrouvez désormais leurs créations sur Bieronomy.com !

  • Brasserie de la Goutte d'Or

    Brasserie de la Goutte d'Or (Paris)

    Imaginez une brasserie dans l'un des quartiers les plus culturel et populaire de la capitale. Bienvenue à la brasserie de la Goutte d'Or en plein quartier du 18ème où Thierry Roche et ses acolytes brassent des bières aux couleurs et aux saveurs plus que métissées ! Résultat : un voyage houblonné et épicé à chaque gorgée...

  • Brasserie de la Senne

    Brasserie de la Senne (Belgique)

    La Brasserie de la Senne, située à Bruxelles, a été créée par deux brasseurs passionnés : Yvan De Baets et Bernard Leboucq.

    La rencontre des deux créateurs remonte à 2002, lors de la deuxième édition de la Zinneke (parade Bruxelloise). Bernard avait d’ailleurs conçu la Zinnebir pour cette occasion (devenue une des bières les plus célèbres de la brasserie).

    Ils commencent à travailler ensemble à ce moment là et fondent en 2003 une microbrasserie à Sint-Pieters-Leeuw, dans l’ancien dépôt de la brasserie Moriau.

    En 2005, ils décident de déménager la brasserie par manque de place et arrivent à Bruxelles. Ils choisissent le nom de Brasserie de la Senne en hommage à la rivière qui a permi la création de la ville un millénaire auparavant.

    Ils brassent de manière nomade (dans des brasseries appartenant à des amis), le temps de mettre en place leur nouvelle brasserie. Elle voit officiellement le jour en décembre 2010, après cinq années de travaux et d’installations.

    Les bières sont brassées dans le respect des traditions. Les deux associés ont pour philosophie principale de retranscrire leurs goûts et passions par le biais de créations originales. L’amertume a une place importante, mais leurs bières sont toujours équilibrées avec l’apport aromatique du malt, du houblon et de la fermentation.

    Yvan De Baets et Bernard Leboucq mettent un point d’honneur au côté local. Bruxelles est le lieu de production et aussi le premier marché de la brasserie.

    Des bières nobles et qualitatives à découvir sur Bieronomy.com !

  • Brasserie De Ranke

    Brasserie De Ranke

    La tradition du houblon belge remise au goût du jour !

    La Brasserie De Ranke est située à Dottignies, un village de la commune de Mouscron à l’ouest de la province de Hainaut en Belgique. Ce nom fait référence à la tige de houblon, qui est, la plante qui donne l’ingrédient principal de la bière : les cônes de houblon.

    Fondée en 1996 à la suite de l'association des deux brasseurs Nino Bacelle et Guido Devos, la brasserie évolue rapidement. En 2015, plus de 5000 hectolitres sont produits et exportés dans plus de vingt pays.

    Motivés par l’envie de remettre à l’ordre du jour l’amertume dans la bière, les deux brasseurs décidèrent d’unir leurs forces et connaissances pour concevoir les bières les plus intéressantes possibles. Ils mettent en avant la qualité de leurs matières premières et leurs méthodes de confection. Ainsi neuf bières non filtrées et de fermentation haute pour la plupart sont produites et commercialisées par De Ranke.

    Grâce à la philosophie qu’ils mettent en avant, ils disposent aujourd’hui d’une entreprise éthique, écologique et durableTous leurs efforts ont permis la création de bières naturellement de qualité

    Découvrez les sur Bieronomy.com !

  • Brasserie de Sulauze

    Brasserie de Sulauze (Bouches-du-Rhône)

    Des bières provençales de haute voltige !

    Guillaume et Julien, deux jeunes brasseurs, ont posé leurs valises dans une ancienne bergerie vieille de 300 ans du domaine de Sulauze. Ce domaine de 600 hectares abrite plusieurs activitées : élevage de taureaux, bergerie, activité viticole...

    La brasserie possède des particularités qui lui sont propres. Pour commencer les bières sont brassées au feu de bois en biodynamie (principe impliquant de brasser selon des jours définis dans le calendrier lunaire). Elles sont produites avec les céréales et les houblons cultivés sur leurs terres. Leurs bières sont donc bien locales. De plus, les restes d’orge et de blé servent à nourrir les animaux du domaine. Leur objectif à long terme serait de produire suffisamment de malt et de houblon pour être totalement indépendant.

    Les étiquettes sont réalisées en collaboration avec des artistes issus de tous univers graphiques : tatoueurs, graphistes, illustrateurs, photographes… Les visuels des bières sont donc parfaitement travaillés.

    Découvrez sans plus attendre les bières de Sulauze chez Bieronomy !

  • ZooBrew Brasserie Animale

    ZooBrew Brasserie Animale (France - Hérault)

    Plongez dans l’univers de la Brasserie Animale !

    Après plusieurs mois de préparation, la brasserie Zoobrew a ouvert ses portes en juin 2017 à Castelnau-le-Lez (à côté de Montpellier). Elle est équipée d’un système de brassage de 20HL.

    ZooBrew a été fondée par JB et Numa. Ils font connaissance en 2006, époque à laquelle tous les deux “écumaient les PUBs d’Edimbourg”. Après plusieurs expériences professionnelles dans différents pays (France, Belgique, Nouvelle-Zélande), l’idée de monter leur propre brasserie artisanale voit le jour.

    Ils s’inspirent alors de la mouvance de la “Craft Beer Revolution” des années 80 aux États-Unis. Ils souhaitent repousser leurs limites avec des bières innovantes. Leurs voyages ont permis de mettre au point des recettes diverses et qualitatives.